La classe inversée coopérative 2.0 expérimentée depuis 3 ans s’appuie sur les concepts d’individualisation et de personnalisation au sens de Sylvain Connac, sur les outils pédagogiques créés par Célestin Freinet en lien étroit avec la pédagogie institutionnelle de Fernand Oury.

Les plans de travail liés à des référentiels de compétences badgées associés eux-mêmes aux projets individuels et collectifs (webradio, webTv, twittclasse, blog…) personnalisés co-construits entre pairs et avec l’enseignante permettent à l’élève de formuler des choix tout en obéissant à sa propre loi afin d’évoluer librement au sein de son groupe d’appartenance. Cela signifie que je cherche à ce que l’élève accède, par ce biais, à la capacité de contrôler ce qu’il apprend.

Capture d’écran 2015-08-12 à 11.41.46

Les espaces et temps d’apprentissage doivent donc être pensés pour que l’élève puisse prendre des initiatives personnelles. Une plateforme numérique d’apprentissage, tant individuelle que collective (compte classe), en blendes learning, est alors un support possible pour favoriser l’autonomisation, la responsabilisation et la liberté́ de chaque élève au niveau de ses apprentissages. J’utilise l’application Evernote sur tablettes, smartphones et ordinateurs. La synchronisation s’effectue sur tous les supports tant à la maison qu’en classe.

Chaque élève dispose d’une pile de carnets disciplinaires dans lesquels il rédige ses écrits, effectue ses exercices sur fiches numérisées, importe photos, vidéos, ressources diverses en lien avec ses recherches personnelles.

Capture d’écran 2016-06-19 à 10.17.50

Il peut aussi aller rechercher des documents inclus dans des carnets créés par l’enseignante. Cette plateforme est donc un lieu de différenciation pensée pour l’élève et actualisé par l’élève.

Son plan de travail hebdomadaire est intégré sous forme numérique, il crée ainsi son parcours en fonction des feedbacks réalisés de manière journalière par l’enseignante en lien avec toutes les activités choisies par l’élève: textes libres, articles de blog, chroniques radio, reportages vidéos pour la webtv, exposés, évaluations (ceintures de compétences) en français et mathématiques, lecture- compréhension audio d’œuvres littéraires….

 

©cavaoubien

Les projets collectifs sont intégrés dans des carnets spécifiques : les élèves peuvent aller travailler de manière collaborative ou non sur une synthèse à rédiger, une photo à légender, un graphique à commenter, un article à produire…. Les capsules vidéo créées par l’enseignante dans le cadre de séances de remédiation sont rassemblées dans Evernote. Les élèves y ont accès selon leurs besoins en tant qu’outils aide-mémoire. S’y adjoignent les réalisations vidéo créées par les élèves eux-mêmes. De multiples ressources sont versées au fur et à mesure des semaines : dictées audio différenciées, protocole Twictée à chaque épisode, tâches complexes en Sciences Humaines et Sociales, et tous les projets individuels, individualisés et personnalisés, décidés en conseil de coopérative: projet son et lumière pour un groupe spécifique, travail de fin de scolarité pour les élèves de dernière année, réalisations manuelles et techniques à l’atelier, etc…..

L’évaluation diagnostique et formative des réussites et échecs de l’élève est au cœur de ce parcours d’apprentissages choisi par les acteurs du groupe. Les ceintures de couleur et référentiels de compétences sont de véritables outils de médiation qui fournissent des indications objectives de là où en est l’élève dans son parcours. Ces couleurs n’ont aucune valeur absolue. Elles représentent une échelle établie à partir des compétences révélées par une évaluation diagnostique. A partir de celle-ci, le projet pédagoéducatif de l’élève peut être organisé et les ceintures serviront à marquer les étapes de la progression. Chaque étape comporte un ensemble de critères permettant de mesurer la connaissance et la compétence de la part de l’élève. Celui-ci peut ainsi s’auto-évaluer et faire apparaître ses réussites et ses difficultés, prendre conscience de ce qui n’est pas encore acquis et œuvrer pour le développement de  stratégies métacognitives (planifier, réguler, contrôler). Cet outil médiateur symbolise la progression, objective la maturité et suscite le désir de grandir. Cette évaluation est au service de la régulation des apprentissages au sein d’une classe inversée coopérative.

 

Capture d’écran 2016-04-22 à 17.27.45

 

Bibliographie:

Oury F. Y a t il une autre loi dans la classe? L’éducation en questions. PEMF. 2001

Freinet C. Comment susciter le désir d’apprendre? L’éducation en questions. PEMF. 2001

Connac S. La personnalisation des apprentissages. ESF éditeurs. 2009

Connac S. Apprendre avec les pédagogies coopératives. ESF éditeurs. 2012

Huber M. Apprendre en projets. La pédagogie du projet-élèves. Chroniques sociales. 1999

Giauque N, Tièche Christinat C. La pédagogie Freinet, Concepts, valeurs, pratiques de classe, Pédagogie et Formation, Chroniques sociales. 2015